Communication de crise & relations publiques


A tout moment une crise peut jaillir. Elle commence brusquement (même si l’organisation s’y est préparée depuis longtemps par la veille, les scénarios, les simulations…), souvent au pire moment (vacances, absences, période difficile).

 

La crise nécessite une réaction ultra rapide dans un contexte où tout le monde devient plus ou moins hystérique. Souvent on préconise la création d'une cellule de crise. Mais quand cette dernière doit-elle être dissoute ? Quels sont ces mots d'ordres ?

 

Quelles informations et quand doivent-elles être disponibles et auprès de qui ?