Éditions PUF, Presses Universitaires de France, octobre 2006.


Représentation de l'amour vénal chez les Grecs de l'Antiquité, la pornographie n'a cessé de voir ses frontières évoluer. Renvoyant les uns à ce que l'assouvissement des plaisirs sexuels comporte d'abject et d'ignoble, procurant aux autres la jouissance du spectacle de ces multiples satisfactions corporelles, elle semble se nourrir des sentiments qu'elle provoque, qu'on la condamne ou qu'on la défende. Loin de vouloir la rendre belle ou laide, mauvaise ou bonne, ce premier Dictionnaire de la pornographie a pour unique ambition de mieux connaître, à partir de points de vue souvent opposés, une pratique culturelle qui reste privée et marginale mais qui, aujourd'hui, n'a jamais atteint un tel degré d'industrialisation et de médiatisation. La pornographie est donc un objet de savoir, comme le montrent les 450 entrées de ce volume, suivis de corrélats, de références bibliographiques, filmographiques et de sites internet, qui permettent une exploration personnelle. On trouvera dans cet espace critique inédit, résultat d'une équipe internationale d'une centaine d'auteurs à la fois des articles du fond, des articles de synthèse, des biographies et d'indispensables définitions pratiques. Les histoires culturelles et artistiques, la philosophie morale et politique, la sociologie, l'anthropologie, l'économie, le droit. la psychanalyse, constituent autant d'approches complémentaires d'un phénomène qui interroge toutes les sociétés humaines.

 

Cliquez ici pour acheter ce livre en ligne !